« Tu m’intéresses » C’est ce que j’ai dit à mon chum! Nous en étions à quelques jours de fréquentation « sérieuses ».  Vous savez les formules atténuées, celles que l’on souffle à l’oreille avant de s’avouer ou de se commettre. Tous les « je suis bien avec toi » qui sortent de notre bouche avant d’oser dire…vous savez bien… le fameux…« Je t’aime ».

Moi, comme formule d’avant match j’avais choisi « ouin…tu m’intéresses ». On trouvait ça comique. Déjà la complicité! Puis, c’est
lui qui a dépoussiéré le premier « Je t’aime ». Mon cœur a fait un triple boucle piquée suivi d’un salto arrière avant que je lui réponde… Allez!!! Tous en chœur !!! « Moooiiii ausssiiiiii »

Quétaine hein!!! Mais, y a pas 36 façons de faire. C’est d’même que ça se passe.

Pour la suite… Y a pas de manuel d’instruction.

Il y a 7 ans, j’ai choisi un modèle 1972. Déjà assemblé. Un grand costaud, yeux verts, cheveux bouclés, l’air un peu intello. Non, mais vous aussi vous regardez la carrosserie avant d’acheter!!!

Pas d’enfant sur la banquette arrière, pas de femmes dans le placard ou sur des documents officiels. Propre de sa personne… il était déjà passé chez la psy. Il en avait connu d’autres… des filles. Il était prêt à être livré chez moi. J’ai payé comptant.

Non mais je blague, mais c’est lui qui m’avait d’abord choisi. Il m’avait fait la cour. Il avait déjà choisi son modèle. C’était MOI l’élue de son cœur.

Durant les deux premières années, on a réussi à construire un château assez fort et solide pour résister aux intempéries. Un chef-d’œuvre d’ingénierie.

Au cours des 4 années qui ont suivi, je lui ai souvent proposé de retourner la marchandise. « C’est pas ça que tu avais acheté au
début mon amour. » Faut croire qu’il avait confiance de pouvoir me remettre sur la route.


Depuis un an, ça roule. On n’emprunte pas l’autoroute, mais plutôt la 138. Le paysage est beau et on prend notre temps.


C’est son anniversaire aujourd’hui,  39 ans et de très belles dents. Je vous l’ai dit j’ai eu le modèle 1972 full equiped… de collection. J’ai pas l’intention de m’en départir, il prend de la valeur avec l’âge.  

C’est pas négociable ni échangeable.

Voyez… c’est parce qu’il est plus qu’intéressant.